Le Népal, au Coeur de l'Artisanat du Tibet

L’artisanat népalais que vous avez peut être admiré dans notre boutique bouddhiste SAVDANA constitue un éventail riche de couleurs, des pierres aux symboles, pétri de traditions bouddhiste, hindouïste et de toutes les religions que prattiquent les habitant de l'himalaya. Cette section du blog vous fera découvrir des aspects différents et diverses anecdotes concernant la tradition artisanale du tibet, et plus particulièrement du Népal.

La tradition du "Fait Main" au Népal

Le Népal est géographiquement situé dans l’Himalaya, la plus grande chaine de montagnes du monde, et s'étend entre le Tibet et l’Inde.
Sa situation en fait un attrait touristique incontestable et l’on y rencontre les passionnés de montagne, de trekking, d’alpinisme qui, au départ de la capitale Katmandou, iront pour les plus fous tenter l’ascension de l’Everest, le toit du monde.
Les touristes n’y cherchent pas seulement des vacances sportives mais aussi la rencontre avec sa population, la visite des stupas bouddhistes ou des temples hindous, car le Népal est un lieu mystique, bercé par l’influence bouddhiste et hindouiste, deux courants spirituels qui imprègnent aussi tout l’artisanat tibétain et népalais. Mais ces deux religions ne sont qu'une part des traditions spirituelles locales, et soixante ethnies et castes aux croyances variées vivent de fait en parfaite harmonie.
On y respecte chaque être vivant selon la tradition bouddhiste. La vache a une valeur sacrée et beaucoup de plats sont végétariens comme le traditionnel Dal Bhaat qui est un met népalais constitué de riz blanc (Bhaat) et d’une sorte de soupe de lentilles (Dal). Ce plat est souvent accompagné d’un curry de légumes.
Le Népal attire les personnes cherchant l’inspiration, l’harmonie, la compassion, thèmes centraux du bouddhisme. On y recherche un retour aux sources, un recentrage qui passe parfois par un stage de méditation Vipassana que l’on trouvera dans un des cinq centres implantés au Népal.

L’artisanat népalais au fil du temps

Il est parfois difficile de distinguer artisanat népalais et artisanat tibétains tant ce pays a de tout temps été le lieu principal de production et de diffusion pour l'artisanat de toute la zone de l'himalaya. Cela s’explique, d’un point de vue historique.
Les artisans népalais – originaires de la caste « Newar » - furent à l’origine de la décoration des monastères tibétains, alors que les tibétains étaient plutôt nomades et peu disponibles pour des travaux de longue haleine. L’artisanat népalais a donc, par la suite, influencé l’artisanat tibétain.
Beaucoup de points communs vont se retrouver dans ces deux artisanats ethniques : couleurs chatoyantes, pureté des métaux, travail à la main, utilisation de matières naturelles, présence des symboles spirituels du bouddhisme…

Broderies, bijoux, bols tibétains et népalais, décoration d’intérieur, vêtements et…savoir-faire !

Chaque article est confectionné avec soin et minutie. On retiendra aussi que la tradition bouddhiste enseigne la patience et la persévérance : deux qualités que l’on retrouve lors des démonstrations de mandalas géants qui sont élaborés pendant des heures, parfois avec du beurre de yack qui les fait fondre dès que la température monte et cela nous rappelle l’impermanence des choses…
Vous ne trouverez pas de tels mandalas sur ce blog !
Vous pourrez néanmoins regarder dans la boutique la minutie des broderies népalaises qui reprennent certains dessins de mandalas et d’autres symboles : OM, nœud sans fin et les yeux de Bouddha.
Les couleurs sont également présentes sur les carnets de note fabriqués dans des matières naturelles et colorées.
Etoles, drapeaux, coussins, etc. Tout est couleurs et symboles et inspire joie de vivre et harmonie avec l’univers.
Les bijoux sont par exemple martelés de mantras (syllabes sacrées), garnis de pierres précieuses et semi-précieuses, exécutés dans des matières nobles : argent massif, or.
Les malas (chapelets pour la prière et la méditation) sont conçus avec des pierres spécifiques. En lithothérapie, on apprend que chaque pierre précieuse ou semi-précieuse apporte des bienfaits particuliers. On choisira donc son bracelet ou son collier mala avec soin en fonction de ses besoins : améthyste ? jaspe verte ? turquoise ou quartz rose ?
La méditation ou la prière peuvent également se faire en une séance s’appuyant sur des bols chantants tibétains ou népalais.

Culture et tradition bouddhiste dans l’artisanat népalais

Pour être complet dans cette présentation nous nous devons de vous parler des symboles utilisés en bijouterie, broderie ou menuiserie népalaise. Ils font souvent référence à la spiritualité (bouddhisme et hindouisme) et enseignent que l’objet symbole de matérialité ne doit pas faire oublier le sacré, la spiritualité qui nous entoure à chaque instant.
Le mantra (syllabe sacré) Om ou Aum est le mantra primordial ou pranava mantra : il se retrouve sur de nombreuses créations artisanales népalaises.
« Om mani padme hum » est un des plus « célèbres » mantra bouddhiste : c’est le mantra des six syllabes du boddhisatva de la compassion qui pourrait se traduire par : le joyau est dans le lotus. Son sens sacré et spirituel va bien au-delà d’une simple formule.
Le nœud sans fin, aussi appelé nœud infini, se retrouve soit sous la forme d’un treillis soit sous la forme d’une fleur. Dans le bouddhisme, il symbolise l’amour et l’interdépendance des phénomènes, la sagesse et la compassion. L’interdépendance des phénomènes fait aussi référence au karma et à l’idée que « chaque action entraîne une réaction ».

5 articles

Nouveaux produits