Artisanat Tibétain ou artisanat Népalais ?

Publié le : 18/09/2014 18:43:23
Catégories : Artisanat Népal

L'Artisanat Tibétain et Népalais.

Peu de personnes le savent, mais la plupart de l’artisanat tibétain que vous trouvez (dans les boutiques, sur internet,…) de nos jours, a été fait au Népal. Pour comprendre les raisons de cela, il faut revenir en arrière, et également comprendre quels articles peuvent être inclus dans “l’artisanat tibétain”.

artisanat tibetain

Le Tibet et le Népal partagent non seulement les montagnes de l’Himalaya, mais aussi une longue histoire d’amitié, d’échanges culturels, et bien entendu, de guerres. Bouddha est né au Népal au 5e siècle avant Jésus Christ ; le bouddhisme n’est arrivé au Tibet qu’au 7e siècle. C’est la princesse népalaise, aujourd’hui connue sous le nom de “Tara”, qui épousa le roi tibétain Songsten Gampo, et qui apporta avec elle les enseignements de Bouddha, qui se répandirent dans tout le Tibet. Ce fut pendant son règne que les premiers monastères bouddhistes furent construits. En ce temps, comme il fallait des artisans pour construire, peindre, et décorer ces monastères, et que la plupart des Tibétains étaient nomades, le Tibet a eu recours aux artisans du Népal. Ces artisans népalais faisaient partis de la caste des Newar, très connue pour ses talents artistiques (talents reconnus grâce aux stupas et aux temples partout à Katmandou). Petit à petit, les Tibétains développèrent leur propre style, qui est un mélange d’artisanat népalais et de leur culture nomadique.

artisans nomades tibetains

Au sud de l’Himalaya le Népal était un pays dynamique, peuplé de différentes tribus, clans, et religions. Le bouddhisme et l’hindouisme s’épanouissaient côte à côte, sans problème. Les Newars de Katmandou bâtissaient aussi bien des stupas bouddhistes que des temples hindous.

temple et stupas au Nepal

Malheureusement, durant l’invasion du Tibet par la Chine au 20e siècle, la plupart des moines et artistes tibétains on dû s’exiler et se refugier au Népal. Là-bas, ils trouvèrent un havre de paix, et ils purent continuer à exercer leur art. L’art tibetain qui était avant confiné dans les monastères, se retrouva dans les rues de Katmandou. Les Népalais et les Tibétains travaillent encore côte à côte, et apprennent les uns des autres. La matière brute nécessaire pour la fabrication de l’artisanat tibetain, est souvent importée d’Inde.

Artisan sculpteur sur bois tibétain
Artisan népalais

En ce qui concerne les bijoux tibétains, on ne peut pas dire qu’il y ait un lien avec les bijoux népalais. La turquoise et le corail sont les pierres les plus répandues dans les bijoux tibétains. Ces 2 pierres proviennent des mines du plateau tibétain. Une autre pierre de plus en plus utilisée sur les bijoux tibétains, est le lapis lazuli. Comme cette pierre est inexistante au Tibet, elle est importée d’Afghanistan. De nos jours, la plupart des bijoux tibétains est créée au Népal (bien que de plus en plus de chinois se soient lancés dans la copie de l’artisanat tibétain).

artisan orfevre de Bhaktapur
artisan potier kathmandu

Articles en relation

Partager ce contenu

Nouveaux produits