Boudhanath

Publié le : 10/04/2018 17:26:19
Catégories : Voyages Himalaya


Mon endroit préféré à Katmandou est Boudhanath*, l’un des stupas les plus grands au monde. Notre famille habite dans un quartier voisin, et c’est le premier lieu d’exception que j’ai visité, lors de ma première visite en 2004.


Mon mari et moi étions arrivés au Népal en début d’après-midi, et après avoir passé quelques heures avec la famille, mon mari m’a proposé d’aller à Boudhanath. J’avais vu des photos, je pensais savoir à quoi m’attendre. Nous voilà donc partis en moto. On se gare, on marche dans des ruelles, et là, en bout de ruelle, je tombe sur Boudhanath, et je suis restée estomaquée. Non seulement c’est grandiose, mais le fait que ce site se trouve en plein dans Katmandou, au milieu des maisons à étage, rend l’expérience magique. Car on se retrouve dans un monde magique, l’ambiance y étant vraiment exceptionnelle. Je ne pense pas que l’on puisse décrire la sensation qui se dégage de cet endroit.


Les touristes se mêlent aux moines bouddhistes, aux croyants, aux badauds ; tous tournent dans le même sens, autour du stupa. Les vendeurs essaient de vous attirer dans leur petite boutique d’artisanat tibétain, les artistes bouddhistes peignent des tangkas, les fidèles brûlent de l’encens.


Depuis, au long des visites, nous avons passé de nombreux moments à Boudhanath. Nous apprécions particulièrement les instants passés très tôt le matin (6h du matin), où nous prenons un thé masala (thé aux épices typiquement népalais, préparé avec du lait), ainsi que les moments où la lumière décline sur le stupa, où les couleurs sont somptueuses. La musique des prières chantées par les moines tibétains dans les monastères nous laisse un sentiment de plénitude.


D’ailleurs, Boudhanath est un lieu où se mêlent toutes sortes de sons. Il y a les prières, mais également le bruit des ailes de pigeons qui s’envolent devant les humains qui s’approcheraient trop près, le bruit des drapeaux de prières qui flottent dans le vent, le bruit des roues à prières qui tournent, et le bruit des pèlerins fredonnant les mantras à l’aide de leur mala


---------------------------------------

----


*Extrait de Wikipedia : Bodnath (également appelé Bouddhanath) est l'un des principaux sanctuaires bouddhistes de la région de Katmandou au Népal. Son stûpa du XIVe siècle qui domine l'horizon est l'un des plus grands au monde. Il a pris la place d'un stupa plus ancien attesté à l'époque licchavi. La base du stûpa se compose de trois terrasses, représentant un mandala géant que les fidèles peuvent parcourir. On peut y voir 108 niches contenant chacune une statue de bouddha. Cette base représentent la terre, la coupole l'eau, la tour surmontant la coupole le feu, la couronne l'air et le pinacle l'éther. La base de la tour, carrée, constitue une harmika qui porte les yeux du Bouddha ; la partie supérieure en forme de pyramide allongée se compose de 13 degrés qui représentent le chemin vers l'éveil.


L'afflux de nombreux réfugiés tibétains du Tibet (en Chine) à Bodnath (plus de 10 000 Tibétains ont rejoint cette région depuis la fuite du 14e Dalaï lama en 1959) a entraîné la construction d'une cinquantaine de gompas (monastères). Ils témoignent de l'importance religieuse de ce site, étroitement lié à la fondation de Lhassa car il se trouve sur l'ancienne route commerciale reliant cette ville à la vallée de Katmandou. Bodnath est l'un des 10 emplacements au Népal inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. Il est l'un des sites touristiques les plus populaires de la ville de Katmandou.

Partager ce contenu

Nouveaux produits

Motifs et Symboles